Un limiteur pour les systèmes de retour in-ear

limiter in ear monitor Shure SE 215Pour la musique que je fais avec mon groupe, je suis passé il y a quelques mois au système de retour in-ear. J’ai surtout pas mal galéré à trouver un limiteur adapté vu ma configuration particulière, ce billet pourra du coup peut-être aider quelqu’un dans une situation similaire.

Initialement je suis passé aux in-ear pour pouvoir m’entendre correctement au chant lors des répèts et futurs concerts – ça a d’ailleurs complètement résolu le problème. Etant aussi le guitariste du groupe je ne me suis pas intéressé aux systèmes de monitoring in-ear sans fil. L’idée c’était de me servir du câble de la guitare et de le doubler avec un câble de même longueur pour y connecter mes écouteurs. Exit aussi les problèmes de fréquences et de piles déchargées.
Mais contrairement aux systèmes IEM sans fil, les filaires possèdent rarement un limiteur intégré. Et trouver un limiteur adapté m’a demandé quelques recherches…

Le but du limiteur c’est de bloquer le volume sonore à un certain seuil pour ne pas bousiller son audition. Il suffit de quelques millisecondes d’un bruit fort et soudain qui arrive dans les écouteurs pour endommager ses oreilles à vie (genre un micro qui tombe, un larsen…). N.B : Si vous avez du talent vous pourrez néanmoins toujours composer des trucs comme ça.
Ensuite pour que le limiteur fasse son boulot il doit être réglé en fonction de la sensibilité et de l’impédance des écouteurs qu’on utilise, sinon :

  1. Ou il fonctionnera en permanence et vous aurez un son dégueulasse dans les oreilles.
  2. Ou pire, il ne se déclenchera pas assez ou pas du tout lorsque vous en aurez besoin.

Donc proscrire les limiteurs comme le Rolls SL33, qui ne sont pas fait pour ça : les boutons ne sont pas assez précis pour connaître la valeur exacte des réglages. Ils sont plutôt conçus pour réguler le volume de la télé entre les émissions et les pubs.

Rolls-sl33b-limiter

Le Rolls SL33

Si vous êtes en IEM sans fil, faites attention à ce que le limiteur intégré fonctionne correctement avec vos écouteurs. Si vous utilisez les écouteurs fournis avec il ne devrait pas y avoir de souci mais si vous devez en changer et que le limiteur n’est pas réglable prenez des écouteurs avec la même sensibilité / impédance que les originaux.

Il y a ensuite les limiteurs au format rack 19 pouces comme l’Aphex Dominator qui est beaucoup utilisé. Je trouve ce type de format intéressant quand tout le groupe passe aux IEM ou quand on utilise déjà des effets au format rack, sinon ça fait un truc encombrant supplémentaire à trimballer.

Aphex Dominator

L’Aphex Dominator II

Pour ma part je suis le seul de mon groupe en in-ear. J’utilise le mixer / ampli casque Rolls PM 351 fixé sur mon pedalboard pour accéder rapidement aux réglages des 3 canaux. Il me fallait donc quelque chose de réglable et petit.

Le Rock Box Limiter ou son successeur le Tasty blender sont des petits amplis casques / limiteurs assez bien conçus par la société Rock On Audio :

  • Le Rock Box est analogue, fonctionne en mono et n’a qu’un seul canal. Il reçoit un signal niveau ligne ou enceinte, on peut donc brancher le câble dédié au enceintes retour traditionnelles ou le mix qui vient de la console.

    Rock box limiter

    Le Rock box limiter

  • Le Tasty blender pousse les fonctionnalités un peu plus loin : il est digital, a 3 canaux, fonctionne en stéréo, contient 3 limiteurs et 1 petit équaliseur pour ajuster les basses.

    Tasty blender

    Le Tasty blender

J’avais déjà mon mixer / ampli casque (le Rolls PM 351) donc je me suis pas vraiment attardé dessus. De plus le Tasty blender n’a aucune sortie. Avec le PM 351 2 des 3 canaux disposent de sorties. Je peux donc brancher mon micro voix sur un canal, la sortie de mon ampli guitare sur l’autre et envoyer ensuite les 2 signaux séparément à la console sans les modifier. Cela m’assure de m’entendre correctement même si l’ingé son fait un mix de retour sur un seul canal ou dans les bars miteux les toutes petites salles ou il n’y a aucun retour sur scène.
Par contre si vous êtes certain d’avoir un ingé son qui vous envoie des signaux séparés le Tasty blender peut carrément valoir le coup.

Enfin j’ai trouvé le PreservEar : un atténuateur / limiteur passif tout simple qui tient dans la paume de la main et réglable en fonction des écouteurs.

PreservEar - In Ear Limiter

Le PreservEar

PreservEar - In Ear Limiter

On règle la molette à l’arrière avec un tournevis en fonction de la sensibilité / impédance des écouteurs et de la durée d’exposition. Une led rouge sur la tranche s’allume quand le limiteur fonctionne. Elle s’est déjà allumée plusieurs fois depuis les quelques mois où je l’utilise. Si je pousse le volume à fond sur le Rolls le son devient très distordu mais pas trop fort, ce qui est bon signe. Sinon je n’ai jamais eu aucun problème a entendre le mix dans mes écouteurs quand je joue avec mon groupe….et pourtant on joue fort. Le PreservEar fait donc bien ce qu’on lui demande.

Ci-dessous le PreservEar fixé dans mon pedalboard, à droite juste à côté de l’entrée jack du câble guitare :

PreservEar pedalboard

Je branche mon jack guitare sur le pedalboard et la rallonge des écouteurs sur le PreservEar. Ce dernier va directement dans l’entrée casque du Rolls PM 351. Une sortie de l’ampli guitare arrive dans le Rolls. Mon micro voix branché sur le Vocalist arrive sur une autre entrée du Rolls. Les sorties du Rolls sont connectées sur les sorties du pedalboard en haut à gauche. Il n’y a plus qu’à relier à la console avec des câbles XLR.

Voilà, j’espère vous avoir aidé dans vos recherches. Si vous avez des questions / remarques n’hésitez-pas à me les signaler par mail ou en commentaire ci-dessous.